FR :
Né en 1994, Augustin Braud est un jeune compositeur originaire de Poitiers.Après avoir étudié la batterie et la percussion pendant plus de quinze ans et s’être lancé dans la création musicale de manière autodidacte, il suit des cours de composition au Conservatoire de Poitiers avec Jean-Luc Defontaine tout en préparant un master s’orientant vers la recherche en musicologie à l’Université de Poitiers, sous la direction de Cécile Auzolle. Il soutient son travail devant des personnalités telles que Jean-Baptiste Barrière (ex-directeur de la recherche musicale à l’IRCAM) ou Alain Bonardi (maître de conférences en musicologie à l’Université Paris VIII ).

Augustin est depuis septembre 2018 doctorant contractuel en Musicologie à l’Université de Poitiers au sein du laboratoire interdisciplinaire CRIHAM. Ses recherches interrogent les liens entre paramètres du timbre et mouvements corporels dans la musique du XXIe siècle.Il assiste à l’IRCAM aux master-classes de compositeurs tels qu’Ivan Fedele ou Michael Jarrell, et reçoit également les conseils de Martin Matalon et Yann Robin. Son travail en tant qu’ingénieur du son lui donne une connaissance poussée de la musique assistée par ordinateur, faisant de lui un musicien complet, aussi à l’aise dans les domaines de la musique classique contemporaine que de la musique actuelle.En plus de collaborer et recevoir régulièrement des commandes de nombreux ensembles français (Ars Nova, Proxima Centauri, Ensemble Zellig, Ensemble Alternance, Ensemble Erasme), européens (Quatuor Kaliste, Ensemble Fractales) et américains (Chamber Cartel, Nebula Ensemble), Augustin Braud développe des relations fortes avec des interprètes tels que Jeanne-Marie Conquer, Nicolas Crosse (Ensemble Intercontemporain), Louis Siracusa, ou encore Takenori Nemoto (Musica Nigella).

Augustin Braud a été compositeur en résidence à l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine pour la saison 2017 — 2018, l’un des plus jeunes nommés à un tel poste en France. Il compose à cette occasion Ibur Neshamot, pour orchestre de cinquantemusiciens, dont la création a lieu au Théâtre & Auditorium de Poitiers en Janvier 2018,
sous la direction de Nicolas Chalvin.Ses projets futurs incluent la reprise de GOLEM par le Klangforum Wien, un concerto pour violoncelle à l’intention de Marie Ythier et de l’ensemble Sillages ainsi que des oeuvres destinées à des formations européennes, américaines et australiennes. Sa musique est avant tout un vecteur d’énergie, de gestes véhéments transmis au sein d’une union de plusieurs « textures-timbres » ; chaque pièce est pour lui un cycle, comme différents tableaux s’enchainant successivement, mettant en évidence son intérêt pour les œuvres les plus imposantes des plasticiens Cy Twombly ou Anselm Kiefer. L’auditeur est graduellement guidé dans cette découverte par de courts fragments, réminiscences de gestes passés ou au contraire prémonitions d’une apogée de la densité d’écriture.

EN :
Born in 1994, Augustin Braud is a young composer from Poitiers, France.After having studied drums and percussion for more than fifteen years and starting composition while being self-taught, he followed composition lessons at Poitiers Conservatory with Jean-Luc Defontaine while preparing a master degree in musicology at Poitiers University, under Cécile Auzolle’s guidance. He presents his research work in front of personalities such as Jean-Baptiste Barrière (ex-director of musical research at IRCAM) or Alain Bonardi (senior lecturer à Paris VIII University).

Augustin is actually a PhD student at Poitiers University, in the interdisciplinary CRIHAM laboratory. His researches question links between timbre parameters and bodily gestures in XXI st century music.He follows master-classes at IRCAM with such composers as Ivan Fedele or Michael Jarrell, in addition to private lessons with Yann Robin and Martin Matalon. His previous work experiences as a sound engineer give him a knowledge of both written and popular music.In addition to being the recipient of commissions and collaborating with many french (Ars Nova, Proxima Centauri, Ensemble Zellig, Ensemble Alternance, Ensemble Erasme), european (Quatuor Kaliste, Ensemble Fractales) and american ensembles (Chamber Cartel, Nebula Ensemble), Augustin Braud creates strong links with interprets such as Jeanne-Marie Conquer, Nicolas Crosse (Ensemble Intercontemporain), Louis Siracusa or even Takenori Nemoto (Musica Nigella).Augustin Braud has been composer-in-residence at Orchestre de Chambre Nouvelle Aquitaine for the 2017 — 2018 season, making him one of the youngest composers ever appointed to such a position in France. He wrote for this occasion Ibur Neshamot for an orchestra of fifty musicians, premiered under the baton of Nicolas Chalvin in January 2018 at the Théâtre & Auditorium de Poitiers.His upcoming projects include the german premiere of GOLEM by Klangforum Wien at Festival ECLAT in Stuttgart, a cello concerto for Marie Ythier and Ensemble Sillages, as well as new pieces for European, American and Australian formations. Augustin Braud’s music is before all an energy vector, vehement gestures transmitted in an union of many « textures-timbres » ; each piece is for him a cycle, as many paintings following each other, highlighting his interest for the largest works of such artists as Cy Twombly of Anselm Kiefer. The listener is gradually guided in its discovery by short fragments, reminiscent of earlier gestures or on the contrary premonitions of a culminating density of writing.